LE PROGRAMME DU PRESIDENT PONA EN 24 POINTS

La principale ambition du président PONA c’est de faire du sous sol malien l’un des principaux contributeur au développement économique du Mali.


Pour cela il envisage de travailler en collaboration avec les autorités et les différentes partenaires à assurer les conditions optimales de réalisation de cet objectif.


Son expérience en la matière lui a permis de constater que le secteur minier malien est confronté à de nombreux problèmes auxquels il faut trouver les meilleures solutions.


Les actions suivantes sont mentionnées :


  • 1 Améliorer et perfectionner constamment le code qui est une vitrine et un outil privilégié d’intéressement des investisseurs.
  • 2Améliorer et perfectionner constamment le code qui est une vitrine et un outil privilégié d’intéressement des investisseurs.
  • 3Trouver un système de gestion plus efficace de la TVA , entre l’Etat et les compagnies minières.
  • 4Inciter l’Etat à reconsidérer l’inventaire minier dans tous ses aspects pour attirés plus d’investisseurs dans le pays.
  • 5Améliorer les conditions sociales et de travail des géologues sans lesquels aucun gisement ne peut être mise à jour.
  • 6Instaurer une prime de découverte de gisement pour le géologue ou le groupe de géologues qui se serait illustré dans ce domaine.
  • 7Mettre l’accent sur l’information et la formation des professionnels du secteur tant dans le privé que dans l’administration minière.
  • 8Améliorer les infrastructures routières, ferroviaires, aéroportuaires et énergétiques dans les régions minières du pays.
  • 9Protéger les capitaux des investisseurs étrangers tout en préservant les intérêts de l‘Etat et des nationaux.
  • 10Améliorer les indices des autres substances minérales en vue de rompre avec la monoculture l’or.
  • 11Améliorer la protection de l’environnement et des écosystèmes.
  • 12Encourager la création de petites mines.
  • 13Mieux organiser l’exploitation artisanale de l’or.
  • 14Inviter le département des mines à délimiter des corridors d’orpaillage et de drainage pour les artisans miniers.
  • 15Soutenir et organiser la collecte et la commercialisation de l’or au niveau des orpailleurs, des collecteurs, des comptoirs d’achat et d’exploitation d’or.
  • 16Proposer et recommander à l’Etat, l’ouverture d’un guichet unique à l’intention de nos comptoirs d’achat et d’exportation.
  • 17Créer une raffinerie industrielle et professionnelle.
  • 18Créer une bourse des valeurs mobilières au Mali pour permettre aux nationaux et aux investisseurs étrangers de lever des fonds pour la valorisation de leurs projets miniers.
  • 19Encourager et développer l’entreprenariat féminin.
  • 20Soutenir et organiser les exploitants de sable, de gravier et carrières sur toute l’étendue du territoire national.
  • 21Mieux assurer les activités des exploitants de sable, gravier et carrières par l’élaboration de textes législatifs et réglementaire adaptés à leurs réalités.
  • 22Suggérer et recommander à l’Etat la définition d’une politique d’accompagnement et de financement de l’exploitation minière artisanale sous toute ses formes : orpaillage, exploitation de sable, gravier et carrières.
  • 23Installer des organes de financement ou de garantie à l’intention des orpailleurs, des exploitants de sable, gravier et carrière.
  • 24Elaborer une stratégie de communication pour apporter plus de visibilité, de lisibilité et de transparence dans le secteur minier.