LE MOT DU PRESIDENT

 

Un héritage, comme le dirait l'autre, "ça s'assume ou ça se trahit".
Nous ne sommes pas de ceux qui trahissent. En baptisant cet organe Kankou Moussa , nous avons voulu magnifier un homme.


Mieux, une histoire celle d'un Mali glorieux et prospère.Toujours en quête d'ancrages solides pour devenir un pays moderne et émergeant, un pays envié. Avec autant de repères à nous légués par nos illustres devanciers(hommage à eux tous), ce ne devrait nullement être impossible.


Notament grâce au secteur minier, à travers lequel notre pays s'est prestigieusement, ce depuis des millénaires signalé au reste du monde.Ce secteur à travers lequel le Mali de ces vingt dernières années a enregistré ses meilleurs performances économiques.Certes, il y'a encore beaucoup de defis à relever, mais je ne doute point que le meilleur pour nous est à venir.


Dans ce domaine, comme dans bien d'autres au Mali, tout ce qui brille n'est pas forcement de l'or.C'est à nous de le comprendre et de se convaicre que notre place de troisième producteur d'or africain, nullement usurpée, doit etre confortée.Parcequ'ailleurs en Afrique , des pays nous talonnent de très près. De l'or Oui! et aussi de toutes ces substances dont dame Nature nous a dotées.


Nous entendons faire de cette revue un espace de débats, de discussions,de dialogue et de propositions au bénéfice exclusif du secteur minier malien. Aucune idée, aucune initiative ne sera de trop dans ces colonnes. De vraies colonnes, comme celles d'une armée d'actrices et d'acteurs du secteur nationaux et etrangers, tous rivés vers le même objectif: le bonheur des Maliens et le confort des mines au Mali.Nous comptons sur chacun de vous et aussi, sur notre departement de tutelle(Ministère chargé des mines) pour aller de l'avant, toujours et encore plus loin.


Voyez-vous, à la CMM nous avons un slogan: La chambre des Mines du Mali, Une Ambition en or pour le Mali".



Abdoulaye PONA
Président de la Chambre des Mines du Mali